Accueil > Le Patrimoine catésien > Société > La Franc-Maçonnerie

La Franc-Maçonnerie

C’est en 1889 que fut créé, au Cateau, la Responsable Loge « Travail et Progrès ». Son « Temple », situé rue Auguste Seydoux, accueille les réunions des 44 premiers membres de cette Loge, dirigée par son Vénérable Maître, dont le Maître des Cérémonies est recruté au sein de la Famille Degrémont, Fondatrice de la chaudronnerie industrielle qui sera, un siècle plus tard, rachetée par l’entreprise Eiffage, vivier de maçons. En 1971, la Loge maçonnique du Cateau est déplacée à Caudry. Elle était affiliée à la Grande Loge de France, forte d’environ 30.000 « Frères ». L’un des initiateurs de la Franc-Maçonnerie en France fut Andrew de Ramsay, intellectuel écossais qui fut le secrétaire de Fénelon. Ramsay (1686-1743) est l’auteur d’un « Discours » qui fait l’éloge de la Paix universelle, de la science, de l’éducation, sans oublier d’affirmer que « le monde entier est une République dont chaque nation est une famille ! ». Ramsay fournira, en 1736, le terreau intellectuel qui inspirera les Fondateurs de la Troisième République, après 1870. Le Maréchal Édouard Mortier (1769-1835) fut membre, dès l’âge de 25 ans, du Conseil de France du Rite Écossais, l’une des branches de la Maçonnerie Française (cf : article « Edouard Mortier »). Source : Thierry Lengrand