Accueil > Le Patrimoine catésien > Personnalités > Paturle, Jacques

Paturle, Jacques

Né à Lyon le 24 mai 1779.
Mort au château de Lormoy, actuellement un quartier de Longpont-sur-Orge (Seine et Oise) le 23 juin 1858.

Au début du 19ème siècle, Jacques Paturle, négociant lyonnais, développe l’industrie lainière au Cateau. En effet, il implante une manufacture à Fresnoy-le-Grand en 1810, puis au Cateau en 1818. Avec la mécanisation progressive grâce aux métiers importés d’Angleterre, avec l’arrivée également des frères Seydoux (Auguste et Charles) vers 1824, la manufacture, qui assure le peignage, la filature et le tissage, va prendre un essor extraordinaire. Plusieurs milliers d’ouvriers sont employés dans l’entreprise qui devient en 1892 les établissements Seydoux et Compagnie.
En 1830, il est élu député du Nord et réélu député de Paris en 1831. Il s’intéresse particulièrement aux projets de lois concernant l’industrie et le commerce.
Après la Révolution de 1848, il rentre dans la vie privée. Il a pour particularité d’être un amateur d’art éclairé. Sa fortune lui permet d’acquérir des tableaux. Il ouvre volontiers sa galerie d’art aux amateurs avertis. Après sa mort à l’âge de 79 ans, sa collection est vendue en 1872 pour une somme considérable.
Après le décès de Jacques Paturle, sa veuve décide l’édification d’un hôpital au Cateau en mémoire de son mari et de sa fille Adèle. Il a fait place à un centre hospitalier moderne, seul le fronton placé devant la maison de retraite a subsisté.