Accueil > Le Patrimoine catésien > Personnalités > Deloffre, Jules

Deloffre, Jules

La carrière de ce champion cycliste populaire, né à Caudry le 22 avril 1885, est placée sous le signe d’une longévité extraordinaire et d’une endurance peu commune.

Jules DELOFFRE dispute à 14 ans sa 1ère course dans une fête de village, en 1900, puis il participe à de très nombreuses reprises aux plus grandes courses, comme amateur isolé. De 1908 à 1928, il prend le départ de 14 Tours de France (record de participation qui tiendra jusqu’en 1985), 7 avant la Première Guerre, et 7 après. Il en termine 7, remportant plusieurs étapes (dont 3 en 1911) dans la catégorie des isolés. Il dispute également les courses classiques les plus prestigieuses de l’époque telle que la course du «Paris-Roubaix».
Son lien avec la ville du Cateau est commercial. En effet, il est marchand de cycles au Cateau. Son magasin, situé sur la Place verte, s’appelle « Au Tour de France ». Il s’exhibe parfois dans des spectacles avec des démonstrations d’endurance. Jusqu’à un âge avancé, il participe à des courses en cyclotouriste : ayant dépassé la soixantaine, il termine le Tour de France cyclotouriste (3 000 km), et il réalise encore facilement Le Cateau-Paris !
Après sa retraite sportive, il continue à assister aux courses régionales, et c’est en revenant à bicyclette du Critérium International de Cambrai le 13 octobre 1963, qu’il est renversé par une voiture à la sortie de Caudry, et ne survit pas à ses blessures. Le « Père Jules » avait 78 ans.
En 1983, une rue du Cateau reçoit son nom, et le premier Critérium Cycliste « Jules Deloffre » est organisé, son vélo offert à Guy Druenne par Ginette Deloffre a été accroché sous le portrait du sportif dans l'entrée du Palais des Sports.